Le terrain de badminton fait au total 13,40 mètres (6,70 m de part et d'autre du filet) de long et 6,10 mètres de large. Ce terrain est divisé en couloirs et en zones de service. Les couloirs latéraux, valables pour les matchs de double ont 48 cm de large. Les couloirs de fond, non valables au service en double, ont 78 cm de large. 2 mètres séparent le filet, au centre du terrain de la première ligne de service.

Les zones de service ont donc :

  • En simple : 2,67 m de large pour 4,70 m de long.
  • En double : 3,15 m de large pour 3,93 m de long.

Ces règles simplifiées sont issues du site de la FFBA. Elles ne sont en aucun cas les « Règles officielles du Badminton et Recommandations » qui sont utilisées en compétition mais sont une première approche s'adressant aux débutants et aux joueurs de loisir.

Positions sur le court au début d'un set

Le serveur se tient à l'intérieur de la zone de service droite. Le receveur se situe dans la zone de service droite de l'autre côté du filet. Les partenaires peuvent se placer où ils le désirent sur leur demi-terrain à condition de ne pas gêner le champ de vision du serveur ou du receveur adverse.

Positions au service

En simple :

  • Si le score du serveur est pair (0, 2, 4, ...), le serveur se tient sur la partie droite.
  • Si le score du serveur est impair (1, 3, 5, ...), le serveur se tient sur la partie gauche.

En double :

  • Si le score de l'équipe est pair, c'est le joueur placé à droite qui doit servir, et inversement.

Engagement

Le serveur sur la zone de service droite sert en direction du receveur dans le carré de service diagonalement opposé. Le receveur ne doit pas bouger jusqu'à ce que le serveur ait frappé le volant.

Le serveur doit :

  • garder une partie de ses 2 pieds en position stationnaire au sol.
  • frapper la base du volant en premier.frapper le volant sous sa taille.
  • frapper le volant avec le tamis de la raquette nettement plus bas que la main qui tient la raquette.
  • avoir la raquette qui avance en permanence (pas d'arrêt ni de retour en arrière).

Comment marquer

En simple :

  • Si le serveur gagne l'échange, il marque un point, change de zone de service et continue de servir. Si il perd l'échange, son adversaire marque le point et récupère le service.

En double :

  • Si l'équipe qui est au service gagne l'échange, un point est marqué, le serveur change de zone de service et continue de servir. Si elle perd l'échange, le service passe aux adversaires.

Jouer un "let" (arrêt du jeu) si

  • le serveur ou le receveur est mal placé et gagne l'échange.
  • il se produit une interférence extérieure.
  • le volant franchit le filet et y reste suspendu (sauf au service).

Fautes

  • le volant tombe en dehors des limites du terrain (un volant dont la base tombe sur la ligne est bon).
  • la raquette ou les vêtements d'un joueur touchent le filet alors que le volant est en jeu.
  • le joueur frappe le volant au dessus du filet dans le camp adverse (on peut toutefois, "suivre" le volant par-dessus le filet avec sa raquette au cours de l'exécution d'un coup).
  • le volant est porté puis lancé lors de l'exécution d'un coup.
  • le volant est frappé deux fois par la même équipe (deux frappes dans le même geste sont autorisées).
  • le volant touche le corps ou les vêtements d'un joueur, la toiture ou toute chose en dehors du terrain.
  • le partenaire du receveur renvoie le service.
  • le serveur, en essayant de servir, manque le volant.
  • il touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant.

Volant en jeu

Depuis le moment où il quitte la raquette du serveur jusqu'à ce que :

  • il touche le sol, la toiture ou les murs latéraux.
  • il touche le corps ou les vêtements d'un joueur
  • il touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant.

Remarque : un volant qui touche le filet lors du service mais continue sa trajectoire par dessus est bon sous réserve qu'il arrive dans la zone de service.

Fin de set

Les matchs se déroulent, toutes catégories confondues, en 2 sets gagnants de 21 points.

Si les deux équipes sont à égalité à 20 points, la première qui gagne deux points consécutifs remporte le set.

Si le score est de 29 égalité, la première qui marque le 30ème point remporte le set.

L'équipe qui remporte le set commence à servir dans le set suivant.

Un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes sont réunis dans le château du Duc de Beaufort. Le champagne favorisant les souvenirs communs, ils en viennent à évoquer le jeu indien du "Poona" qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Pour faire passer ce repas par trop arrosé, ils se mettent en tête d'y jouer. N'ayant pas de balle sous la main, ils utilisent un bouchon de champagne dans lequel ils fixent quelques plumes. Une fois dégrisés, amusés et séduits par leur trouvaille, ils font connaître ce jeu sous le nom du château où il est né: Badminton.

Et quatre ans après cette mémorable beuverie, ils édictent les premières règles du jeu, ainsi comme pour le tennis et bien d'autres sports, ces personnages vont s'approprier la paternité d'un jeu qu'ils n'ont pas inventé.

En effet, il y a plus de 2000 ans les Chinois et surtout les Chinoises jouaient déjà au volant. Les Japonais et les Incas aussi. En Europe, au 17ème siècle la reine Christine de Suède aimait passionnément ce jeu, elle provoqua un scandale en prenant pour partenaire le savant Bochart qui dut quitter manteau et perruque pour pousser le volant.

Il y a encore un siècle, le badminton passait pour un jeu de plage ou un sport de "fillette". Malheur aux hommes qui le pratiquaient, leur virilité devait être bien défaillante. L'International Badminton Fédération (I.B.F.) est fondée en 1934 par neuf pays. Actuellement, plus de 100 pays sont affiliés à cette fédération, ce qui a conduit le comité olympique à inscrire le badminton aux Jeux depuis 1992 à Barcelone, après avoir été en démonstration à Séoul.

Enfin le badminton cumule autant d'atouts ludiques qu'économiques. Accessible à tous les niveaux en raison de sa rapidité d'apprentissage des gestes élémentaires, à tous les âges et à tous les sexes, il nécessite peu de place, peu d'argent, peu de matériel. Qui plus est il développe chez ses pratiquants une panoplie de qualités; l'adresse, la vivacité, les capacités athlétiques, l'intelligence tactique, la solidité mentale.

Please publish modules in offcanvas position.